FOI ESPERANCE ET CHARITE


Quand on parle du christianisme, le mot qui revient le plus c'est "charité". Le Christianisme est en effet une religion d'amour, amour entre Dieu et les hommes, amour du prochain.
Et pourtant, dans l'énoncé des trois vertus du christianisme (Foi, Espérance, Charité), la charité est mentionnée en dernier. Qu'on mette en premier la Foi, c'est compréhensible, mais mentionner l'Espérance avant la Charité ? Longtemps je n'ai pas compris.
Mais c'est en voyant des personnes proches pleines d'espérance exercer la charité que j'ai saisi pourquoi les mettre dans cet ordre. Sans l'espérance, la charité n'est peut-être qu'un moyen pour le croyant de gagner son salut, un acte tourné vers lui. Mais c'est délivré de ce souci par l'espérance que la charité est vraiment elle-même : un amour de l'autre désintéressé.