Chargez le texte du récit du sacrifice d'Abraham, sur une nouvelle fenêtre

EXPLICATION DU SACRIFICE D'ABRAHAM DE SON FILS ISSAC
TOUTE SA SIGNIFICATION AVEC JESUS


Pourquoi Dieu demande à Abraham de sacrifier son fils ?

Sacrifice d'Abraham, bible : généralement les commentaires du texte du sacrifice d'Isaac dans l'ancien testament (Génèse 22, 1-18) parlent d'une mise à l'épreuve d'Abraham par Dieu. Même symbolique, une telle demande paraît effroyable, incompatible avec un Dieu d'amour. Mais est-ce vraiment l'explication, en quoi consiste le sacrifice d'Abraham ?
Je crois que ce n'est qu'en méditant sur l'ensemble du projet divin que l'on peut commencer à ressentir le sens spirituel d'un tel récit biblique et dépasser le commentaire habituel.

Bible : Début de la révélation avec Abraham

Un livre, La Bible raconte qu'il y a environ 4000 ans, Dieu a proposé une alliance à un homme Abraham. On est tellement habitué à ce mot qu’on ne se rend plus compte de la folie de cette proposition : Une alliance entre Dieu et un simple homme !! Un protectorat, oui, mais une alliance, cela a-t-il un sens ? Sur internet on trouve pour « allié » la définition : "Personne, puissance, parti uni à un semblable par un traité d'alliance".

Et Dieu va bâtir cette alliance sur une demande étrange : A la femme vieille et stérile d’Abraham, il va donner miraculeusement un fils Isaac, mais il va demander à Abraham d’offrir ce fils unique en sacrifice sur un bûcher. Abraham et Isaac gravirent la montagne du sacrifice, Isaac portant le bois de son supplice sur ses épaules. Mais le troisième jour, alors qu’Isaac était attaché sur ce bois, Dieu arrêta le bras d’Abraham et Isaac survécut.

Bible : Fin de la révélation avec Jésus

2000 ans plus tard, d'après le même livre, Dieu se manifeste à une femme, Marie, pour lui annoncer qu’elle va enfanter miraculeusement un fils, Jésus. Ce fils unique a été condamné à mort : Il a porté sur ses épaules le bois de sa croix, jusqu’au haut d’une colline où il a été attaché pour son supplice. Marie va gravir la montagne du sacrifice auprès de son fils. Le troisième jour, Jésus ressuscita.

Bible : Curieuse révélation qui se résume en un début et une fin identique !!

Curieuse histoire que celle de la révélation dans la bible, qui commence et finit par le même évènement, sauf que ce n’est plus l’homme qui offre son fils, mais Dieu. Un tel texte fait comprendre que l’Ancien Testament est non seulement une recherche de Dieu, mais que celle-ci est parfois très fortement inspirée par Lui. Plus vous méditerez sur les textes de ces deux évènements, plus vous comprendrez la cohérence du projet divin.

Un point dans les Evangiles m’a toujours frappé : Quand Jésus fait un don à l’homme, notamment par un miracle, il fait presque toujours participer l’homme, soit par une demande, soit par un geste comme à Cana. Souvent on se demande si c’est pour nous éprouver, mais il est probable que le but soit que nous y participions, que nous soyons co-faiseurs du miracle. Il y a une phrase extraordinaire que Jésus prononça après un miracle : « ta foi t’a sauvé ». Il aurait pu dire « Je t’ai sauvé à cause de ta foi ». Mais non, par cette expression Jésus passe sous silence sa propre action, comme s’il n’avait été qu’un simple catalyseur !

Autrefois je me disais : « Tous sauf la Passion, où il donne ce que personne n’aurait osé demander ». Mais à la lecture de ce texte, je me suis dit que je me trompais. Dieu a laissé l’homme avoir d‘abord le mérite d’un tel geste. Et j’avais oublié la présence de Marie.


Chargez le récit de la Passion du Christ, sur une nouvelle fenêtre