COMMENT DIEU A-T-Il CREE LE MONDE, L'HOMME ?


Pour un chrétien, comment Dieu a créé l'univers ? Pendant longtemps les chrétiens ont pris à la lettre les récits de la création du monde dans la Bible. C'est d'autant plus étrange qu'il y a 2 récits différents de la création (cf : Récits de la création). Aujourd'hui compte tenu de la progression des connaissances scientifiques, les partisans d'une lecture littérale des récits de la Genèse se réduisent, même si le lobby "créationiste" aux Etats-Unis lutte toujours contre la théorie de l'évolution. Dans l'Eglise Catholique, Jean-Paul II a reconnu que celle-ci est « plus qu'une hypothèse ». Il n'est pas du rôle des religions de valider ou non les lois scientifiques, et en se contentant de constater que cette théorie n'est pas basée sur des suppositions, Jean-Paul II a eu raison de ne pas aller plus loin.
Le rôle des religions n'est pas de décrire le "comment", mais d'expliquer le "pourquoi", qui lui n'est pas du domaine de la science. Toutefois les religions doivent s'intéresser au "comment" pour étudier si celui-ci est bien compatible avec le "pourquoi" qu'elles professent. Non pour critiquer ce "comment", mais pour approfondir leur compréhension du "pourquoi". Si le monde est l'oeuvre de Dieu, alors l'étude de l'univers peut nous éclairer sur le créateur.
Le christianisme affirme que le "pourquoi" de la création est l'amour, l'amour de Dieu. Quelles formes de "comment" sont les plus compatibles avec ce "pourquoi" ?

Amour ou narcissisme ?

Les êtres que nous aimons le plus sont nos enfants. Un de mes amis cite souvent ce dicton : "les parents aiment leurs enfants, et les enfants aiment ... leurs enfants". Supposons qu'au lieu d'être bisexuée la reproduction ait été par clonage. Notre enfant serait à 100% identique à nous. Si nous l'aimions, serait-ce lui ou nous que nous aimerions ? Est-ce qu'il faudrait parler d'amour ou de narcissisme ?
De même quand un artiste aime une de ces oeuvres, est-ce celle-ci ou lui qu'il aime ?
Tout ça nous amène à la question fondamentale : pour que l'amour ne soit pas narcissique, ne faut-t-il pas que l'autre soit différent ou ayant été "créé" indépendamment de nous, au moins partiellement ?

Et pourquoi n'en serait-il pas de même pour Dieu ?

Si dieu avait créé l'homme tout fait, physiquement et mentalement, n'en serait-il pas de même ? Son amour ne rique-t-il pas d'être narcissiste ? Pour que son amour soit le plus désintéressé, pour que l'objet de cet amour ne soit pas un simple beau jouet, ne faut-il pas que cette création ne dépende pas à 100% de Lui, mais aussi de quelque chose ou quelqu'un d'autre ? c'est à dire d'elle-même, puisqu'il n'y a rien d'autre. En éliminant tout risque de narcissisme, la théorie de l'évolution n'est-elle pas plus adaptée à une notion d'amour infini de Dieu ?