TÉMOIGNAGES DE TRANSMISSION DE LA FOI CHRÉTIENNE A 2 JEUNES :
Envie de mourir que faire (30 ans) ; Ado déscolarisé (18 ans)

COMMENT PARLER DE DIEU, DE JESUS POUR TRANSMETTRE MA FOI, TEMOIGNER

Parler de Dieu aux autres

Transmettre la foi est-ce possible ? Combien de fois avons nous essayé de parler de Dieu, expliquer notre foi et avons-nous subi un échec retentissant, même auprès de nos enfants ! Car même si on croit fortement, exprimer sa foi est par expérience un exercice particulièrement difficile. Plutôt que de donner une méthode toute faite pour témoigner, proclamer sa foi, l'enseigner à ses enfants (j'en serais incapable), je vous propose 4 pistes de réflexions d'après mon expérience :

Comment parler de Dieu aujourd'hui : prendre exemple sur Jésus

Pourquoi Jésus est venu sur terre : pour témoigner de Dieu. Le disciple n'étant pas plus fort que le maître, le plus simple n'est-il pas d'étudier le comportement de Jésus et d'essayer de l'imiter ? Si vous voulez parler efficacement de Dieu, relisez les Evangiles en portant votre attention sur le comportement du Christ. Personnellement je vois plusieurs pistes intéressantes :
- Très souvent Jésus ne parle qu'après une question. Ainsi dans Luc 11.1, c'est suite à la demande d'un disciple "Seigneur, enseigne-nous à prier" que Jésus enseigne la prière la plus importante, le Notre Père. Jésus aime profiter de l'intérêt de son interlocuteur pour aborder des sujets profonds, comme pour Zachée. Parfois, il provoque cette question comme pour la samaritaine, où il ne commence à l'aborder que sur une demande matérielle qui la surprend.
- Plutôt que de longs sermons théoriques, les réponses du Christ sont souvent des pistes pour provoquer la réflexion de ses interlocuteurs. Ainsi Jésus utilise beaucoup les paraboles ou manie très souvent le paradoxe dans des phrases courtes "Heureux vous qui êtes pauvres ... ". Jésus commence souvent par surprendre, provoquer l'intérêt de son interlocutuer avant d'enseigner.
- Plutôt que mettre l'accent sur l'enseignement de foules, Jésus a surtout enseigné à une poignée de disciples . Le Christianisme est une religion de bouche à oreille.
- Jésus n'a pas peur de prendre le temps. 3 ans de prêche pour nous donner surtout un commandement "aimez vous les uns les autres ..." !!
- Quand Jésus parle de Dieu , il ne décrit pas sa forme. Philippe étonné finit par lui demander : "Seigneur, montre-nous le Père" (Jean 14.8) et Jésus répondit : " ... Celui qui m'a vu a vu le Père". Réponse étonnante de Jésus, qui a l'apparence humaine ! Mais Philippe n'est pas le seul étonné de l'absence de description de la forme de Dieu par Jésus. Beaucoup de non chrétiens reprochent aux évangiles de n'être pas précis sur ce point : imprécision sur la Trinité, signification du terme "fils de Dieu", surtout qu'Il utilise aussi très souvent pour Lui le terme "fils de l'homme". Mais pour le Christ, ce qui est important de connaître de Dieu, ce n'est pas sa forme, mais la relation qu'il a avec les autres.

Témoigner de l'amour de dieu

Or pour Jésus ce qui caractérise la relation que Dieu a avec tous, c'est le mot "Amour". Parler de Dieu pour un chrétien, c'est d'abord témoigner de son amour. Témoigner de l'amour de Dieu peut se faire par la parole, par nos actes, en fait par la combinaison des deux, car si les actes et la parole ne concordent pas, la crédibilité est faible (on le voit trop hélas en politique !). Mais il y a une troisième voie, en fait bien plus facile : s'effacer derrière la parole de Dieu, bien plus efficace que la notre !!

Seul Dieu parle bien de Dieu

Comment s'effacer derrière la parole de Dieu ? En favorisant la lecture de textes de la Bible, surtout des évangiles, et si possible en essayant de peu les commenter mais plutôt de pousser l'autre à chercher lui-même une interprétation. Ce n'est pas toujours très facile, mais les résultats peuvent être spectaculaires et ne sont pas temporaires. J'ai essayé de le pratiquer plusieurs fois, notamment aux jeunes, et les deux parcours les plus réussis sont racontés dans ce site :
- Ado déscolarisé : un jeune déscolarisé qui voulait se faire débaptiser.
- Envie de mourir que faire : une jeune immigrée qui venait de faire sa deuxième TS.

Avoir du mal à parler de Dieu aux autres : Jésus aussi !

Pour ceux qui s'inquiètent, voir se culpabilisent de leurs difficultés à parler de Dieu (est-ce de leur faute si leur interlocuteur n'est pas convaincu ?), ils peuvent se rassurer en lisant les évangiles. Jésus, malgré toute sa perfection, sa capacité à réaliser des miracles, combien a-t-il convaincu de gens en trois ans par ses discours ? Peu si on en juge par le nombre de personnes qui sont restées fidèles au pied de la croix ! Peut-on se reprocher de ne pas être meilleur que le maître ? Par contre ce que nous pouvons nous reprocher, c'est éventuellement de nous décourager. Malgré l'accueil terrible que Jésus a reçu, malgré la tentation qu'il a eu d'abandonner, Jésus a continué jusqu'au bout pour nous.