POURQUOI LES AUTRES DISENT TOUJOURS DU MAL DE MOI


Dire du mal que de moi ?

Faites un test. Au cours d'une conversation mesurez le temps que les gens utilisent à dire du mal d'autres (absents bien sûr). Vous serez étonné par le temps passé à critiquer ses voisins, "amis" inclus. Au moins ce test vous rassurera : ce n'est pas vous spécialement qui êtes visé.

et moi suis-je différent des autres ?

Mieux, après une conversation souvenez-vous du temps que vous avez passé à parler en mal des autres. Si vous avez dépasssé 90%, vous êtes très mauvaise langue. De 70% à 90% vous n'êtes pas très sympha, autour de 50% vous êtes normal et en-dessous de 30% vous êtres un saint !

pourquoi dire du mal de quelqu'un nous fait tant plaisir ?

Il semblerait que les gens se rassurent eux-même en dénigrant les autres personnes. En groupe, c'est encore mieux car le fait de s'accorder à plusieurs sur le fait que les absents sont imparfaits, donc pas meilleurs que vous, est encore plus rassurant. C'est d'ailleurs souvent le seul point où un groupe arrive à trouver un accord : l'imperfection des gens absents.
Quand on a compris cela, que l'on sait que l'on fait de même, cela relativise l'importance de ces critiques. Celles-ci sont faites plus pour rassurer leurs auteurs que pour rechercher une vérité. Alors, faut-il être traumatisé par un tel comportement ? surtout si on fait de même ?

Petite anecdocte

Un jour X m'appelle au téléphone : "tu sais, Y m'a dit telle chose de mal sur toi".
Je l'interrompt en répliquant : "C'est dommage pour lui de dire du mal des autres".
Grosse déception de X qui espérait me toucher, et sans doute dire ensemble du mal de Y. On raccroche.

10 minutes plus tard, coup de fil de Y : "tu sais, X m'a dit telle chose de mal sur toi" (en fait la même chose que tout à l'heure)
Je lui fais la même réponse qu'à X, même déception
Plus tard j'ai compris que X et Y avaient dit ensemble du mal de moi, et qu'ils s'étaient empressés de me le rapporter !!