POURQUOI NE PAS VOIR LES CHOSES DIFFEREMMENT DANS LA VIE

Pourquoi ne pas voir les choses différemment dans la vie ? Question qui paraît tellement saugrenue. En effet nous pensons naturellement avoir une bonne intuition des meilleures constations possibles devant les évènements que nous vivons. Alors pourquoi penser "il faut voir les choses autrement" ?

Et si nous pensions autrement ?

J'ai vu un certain nombres de cas graves, de situations bloquées, entraînant un désespoir et une souffrance énormes. Or dans la plupart des cas, la cause était dure mais pas désastreuse. C'est le fait de s'enfermer dans une vision "catastrophique" qui a créé le drame. Généralement dans cette situaton nous ressentons notre souffrance comme la pire qu'un être puisse subir. Plus nous nous enfermons dans ce sentiment d'être la plus grande victime du monde, plus notre souffrance augmente, et plus celle-ci s'accroît, plus nous sommes confortés dans notre vision de super-victime. Le seul moyen pour sortir les gens de cette souffrance a été de créer un déclic pour leur faire voir leur situation sous un autre angle.

Mais même sans aller jusqu'à ces cas extrêmes qui nous interpellent, j'ai pu remarquer que bien des choses étaient nettemnent plus "supportables" si nous acceptions de remettre en causes nos a priori. Se mettre dans la "peau" de l'autre, comprendre ce que lui peut ressentir améliore fortement notre équilibre, nous aide à ne pas perdre notre harmonie.

Faire voir la vie autrement comment y arriver

De grands discours ont peu de chance d'avoir de l'effet. Ce sont de courts exemples, des témoignages de vie ou d'autres choses concrètes qui peuvent le plus être utiles. Voir les choses différemment provient souvent d'un déclic, peu d'un long raisonnement. Je suis encore étonné par quelques petites phrases que j'ai dites et qui ont eu un effet fulgurant alors que je ne m'y attendais pas. Ainsi avec Amaury (cf Ado déscolarisé ) :
- "beaucoup de gens confondent aimer ou vouloir être aimés"
- ou confronté à sa remarque : "je ne comprends pas pourquoi les gens changent de trottoir en me voyant, je ne leur reviens pas ?" (A l'époque Amaury était habillé en loubard, les cheveux à l'iroquoise). Ma réponse : "peut-être qu'en changeant de tenue". Car le plus incroyable, cette tenue étant celle de tous ses copains, elle était normale pour Amaury !! Suite à cette phrase il a essayé, et à sa stupéfaction, les gens restaient sur son trottoir.
- ou encore à "Je ne peux supporter que les gens puissent rire de moi, ainsi si je tombe dans la rue, j'ai envie de casser la figure à ceux qui en rient", j'ai simplement répondu : "Oh moi, je suis plutôt content de les avoir rendu un peu heureux", et de rajouter sachant qu'il était radin : "sans que ça me coute un rond". Cette phrase paraît un peu niaise, mais c'est celle, d'après Amaury, qui l'a le plus marqué, où il s'est dit qu'on pouvait vraiment voir les choses très différemment !