SOS SUICIDE DIALOGUE : Du bénévolat depuis chez soi


Sos Suicide Dialogue : les premiers bénévoles

L'opportunité est arrivée fin 2012 sur le forum Zebra Crossing. Celui-ci est surtout fréquenté par des surdoués et nombre d'entre eux sont mal dans leur peau (beaucoup se sont reconnus dans le livre de Jeanne Siaud-Facchin (Trop intelligent pour être heureux). Un certain nombre d'intervenants essaient d'en aider d'autres psychologiquement. La question du suicide des membres revient régulièrement dans les discussions. J'ai donc pensé que l'endroit était propice pour proposer mon projet. De fait, il a été bien accueilli. Certains se sont engagés et nous avons adopté le nom SOS SUICIDE DIALOGUE proposé par le webmaster d'Envie de vivre. Le terme « dialogue » sous-entend un interlocuteur actif. Nous le préférons à « écoute » qui évoque une position bien plus passive que nous ne souhaitons pas adopter.

Les membres fondateurs et les écoutants bénévoles proviennent pour l'instant tous de Zebra crossing. Ce sont tous des surdoués (au sens de la psychologie et non au sens populaire). Pour autant, il n'est pas question qu'à l'avenir les écoutants proviennent uniquement de cette population. Toutes les personnes de bonne volonté peuvent nous contacter pour devenir bénévoles.

Besoin de bénévoles

Les bénévoles :

Nous avons commencé notre activité le 1er avril 2013 à minuit. Nous avons besoin d'aide pour aider. Deux choses nous sont indispensables pour nous développer : des bénévoles et des appelants.

Si vous souhaitez apporter une aide très importante à d'autres sans dépenser d'argent, le bénévolat au sein d'une telle association est un très bon choix. Nous ne demandons que la majorité révolue pour prétendre devenir bénévole. Je peux assurer la formation et la supervision des nouveaux.

Les appelants :

Pour qu'ils appellent, il faut qu'ils connaissent notre existence. Si vous avez un moyen pour nous aider à être connus (si vous êtes par exemple webmaster ou journaliste), vous pouvez nous rendre un grand service en parlant de nous.

Aujourd'hui, je remercie surtout le webmaster d'enviedevivre.net qui m'aide depuis le début dans la réalisation de ce projet.

Cyril Lalande, président de SOS Suicide Dialogue