POURQUOI DIEU N'A PAS CREE LE MONDE PARFAIT S'IL EST TOUT-PUISSANT ?


Dieu est omnipotent ou impuissant ?

Si vous naviguez sur des forums au sujet de religions, vous trouverez souvent des personnes vous prouver l’inexistence du Dieu de la Bible par le paradoxe suivant : Le Seigneur y est décrit comme omnipotent et bon, or le monde est mal fait : plein d’imperfections, de malheurs, d’injustice. N’avoir pu créer un monde suivant son désir, c’est preuve d’impuissance. Leur remarque est pleine d’intérêt, elle pose à réfléchir sur la toute-puissance de Dieu.

Omnipotence = tout faire ?

En fait le raisonnement est biaisé dès le départ : L’omnipotence est présentée comme la possibilité de tout faire. Or cette définition n’a aucun sens. Cela voudrait dire qu’on peut faire à la fois une chose et son inverse. La vraie toute-puissance, c’est de pouvoir faire ce que l’on veut. Or que le Dieu de la Bible désire-t-il profondément : c’est de créer une relation d’Amour avec sa création, et celle-ci ne peut s’établir que dans la pleine liberté de celle-ci.

J’ai été frappé par cette phrase de Jean-Paul II dans son livre ‘Entrez dans l’espérance’ :
« Oui, on peut dire que Dieu est ‘impuissant’ face à la liberté humaine »

Libre abandon de sa toute-puissance

Lorsque Dieu a créé un être libre, il a en effet sacrifié son omnipotence, il est obligé de tenir compte de notre liberté et ne peut donc agir contre elle. Et ce sacrifice est définitif, car si déçu il reprenait sa toute-puissance, cela signifierait que notre liberté n’était pas réelle. Pour la même raison, je pense qu’il a accepté de sacrifier un peu de son omniscience, mais c’est là une opinion très personnelle. Cette "perte" d'omnipotence, n’est-ce pas le même phénomène que lors d’un mariage : Chaque conjoint n’accepte-il pas de perdre un peu de son pouvoir de décision en s’engageant à tenir compte aussi de celui de l’autre ? De même son plan de vie va être moins fixé à l’avance pour tenir compte de celui de l’autre.

Et ce libre abandon de sa toute-puissance peut expliquer un autre phénomène : Pourquoi Dieu paraît toujours demander notre accord ou notre aide ? Pourquoi ce comportement si Dieu est omniscient et omnipotent. La vision dirigiste dit que Dieu éprouve ainsi l’homme. Mais j’ai personnellement du mal à adhérer à une telle vision. Deux raisons peuvent mieux expliquer :
- d’abord : demander, c’est aimer.
- mais aussi je pense que c’est une conséquence du sacrifice de sa toute-puissance. En créant l’homme libre, il ne peut agir contre sa volonté, ni même sans sa volonté. Il ne peut aider l’homme sans lui demander sa participation, ni aider l’humanité sans demander la contribution d’au moins une partie de cette humanité.

Cet abandon de son omnipotence, véritable abaissement, est pour moi une des plus grandes marques d’amour de Dieu.

PS : Le raisonnement, à l’apparence logique montre que beaucoup se heurtent à une même difficulté : il leur paraît inconcevable qu’un puissant ne puisse être dirigiste.