POURQUOI MON DIEU NE M'AIDE PAS, MOI, MALGRE MES PRIERES ?
COMMENT DEMANDER ?


POURQUOI DIEU NE M'EXAUCE PAS, MOI ?

Pourquoi Dieu ne nous aide pas malgré nos prières ? Je prie et Il ne vient pas à mon secours !! Comment peut-il ne rien faire pour moi après mon appel au secours, refuser de résoudre mon problème ? c’est incompréhensible, à quoi sert la prière ? Comment demander son aide efficacement ? Oh mon Dieu aide-moi je t'en prie à sortir de mes problèmes, s'il te plait Seigneur viens à mon aide, je n'en peux plus. Toi le bon Dieu Tout-Puissant, si tu es amour, comment peux-tu laisser sans réponse ceux que Tu aimes et qui font appel à Toi ? Dans la souffrance, cette question est pire encore. Quand j'étais déprimé, fatigué, je L’ai suffisamment engueulé pour savoir que ce reproche vient vite. Comment accepter ou comprendre ce silence de Dieu ?

ET SI LE SEIGNEUR ME VIENT EN AIDE, MAIS PAS COMME JE LE DEMANDE ?

Une nuit, tout a changé, mon problème s'est réglé : je suis brutalement sorti de ma déprime (cf Présence divine ). Il a suffi que pendant une prière de demande à Dieu, je me souvienne d'un extrait de la vie de Jésus-Christ, où Lui-même avait souffert la même chose que moi, mais avec une intensité un milliard de fois plus forte. Auparavant dans mes prières je ne parlais que de mes difficultés et était en fait totalement indifférent à Lui, incapable de comprendre que Jésus aussi avait souffert. Centré sur ma douleur, celle-ci avait grossi d'année en année, devenant insupportable.
Cette nuit-là j'ai senti sa présence, et j'ai compris que cette aide que je réclamais, elle m’avait déjà été donnée depuis longtemps, mais non pas sous une forme directe (il fait à ma place), mais sous la forme d’un soutien extrêmement fort, d’un amour qui l’avait poussé à partager ma douleur pour m’en faire sortir. En deux jours, mon problème s'est résolu. Je ne faisais que demander "Dieu aide-moi", râler plutôt, mais je n’avais même pas cherché ni à me comprendre, ni à Le comprendre.

ET POURQUOI DIEU NE SERAIT PAS LIBRE DE CHOISIR COMMENT FAIRE POUR NOUS AIDER ?

"Quand un homme a faim, mieux vaut lui apprendre à pêcher que de lui donner un poisson." (Confucius).
Depuis cette nuit de délivrance je me suis rendu compte que ce que je demandais dans mes prières c'était une aide directe comme le "poisson" du proverbe. M'aimer était-ce agir à ma place comme je le demandais (au risque de renforcer mon centrage sur moi et de créer une dépendance), ou de tout faire pour que j'apprenne à "pêcher" ? Pour me donner les moyens de vaincre les problèmes qui me rendaient dépressif, le plus efficace n'était-ce pas de me sentir aimé ? Or la meilleure façon de montrer son amour n'est-il pas d'accepter de souffrir pour vous jusqu'à donner sa vie ? Plutôt que de donner des "poissons", ce qui ne Lui aurait rien couté, Dieu a préféré la solution la plus efficace pour nous, même si elle est terrible pour Lui !!! Et cette efficacité j'ai pu la mesurer plus tard. Pour aider deux personnes en très grande difficulté (cf : Envie de mourir que faire , Ado déscolarisé ), je leur ai fait lire le texte de la Passion . Dans les deux cas le déclic a été immédiat, les sortant de leur détresse. Tous les deux avaient retrouvé dans la Passion leur propre souffrance, bien que toutes deux différentes. Ces deux cas, différents du mien, m'ont fait comprendre que Dieu pour prouver son amour avait accepté de subir l'ensemble des souffrances humaines.

COMMENT DIEU PEUT-IL M'AIDER LE MIEUX ? EN RESPECTANT MES CAPACITES !!

"La meilleure façon de tuer un homme, c'est de le payer à ne rien faire" (Félix Leclerc)
En lisant la vie de saints, j’ai été frappé : généralement Dieu n’intervenait par un miracle que quand ces saints avaient utilisé tous les autres moyens possibles. Et ça m’a fait saisir que dans la plus part de nos malheurs, l’humanité a les moyens, soit de les supprimer, soit au moins de les amoindrir fortement. Et de plus en plus je me dis que si Dieu nous a créés avec de grandes capacités, il doit respecter celles-ci. Il serait totalement illogique de nous donner des moyens et de ne pas nous laisser les utiliser !! La question "Pourquoi Dieu ne m’aide pas ?" s’est vue changée pour moi en une autre : « Pourquoi Dieu agirait-il à ma place, alors qu'il m'a donné les moyens de le faire ?