POURQUOI DIEU NE M'AIME PAS, ME DETESTE-T-IL ? QUE FAIRE


Dieu me hait-il, me rejette-t-il ? Comment se faire aimer de Dieu ?

Pourquoi Dieu ne m'aime-t-il pas malgré mes prières. Le seigneur peut-il me détester alors que moi je lui dis que je crois en Lui et L'aime vraiment ? Comment se faire aimer de Dieu ? Comment savoir si le bon Dieu m'aime tel que je suis ? Personnellement, ces questions je me les suis posées car je ne ressentais rien de cet amour, et pourtant combien de fois je commençais mes prières par "mon Dieu aime-moi".
Cela faisait trois ans que je n'allais pas bien et j'ai l'impression d'aucune action en ma faveur !! Est-ce que Dieu ne m'aime plus pour qu'il ne me protège plus ? Le Seigneur me délaisse-t-il, voir me déteste-t-il pour m'infliger tant de douleurs ? Que faire pour que Dieu nous aime, quelle prière attend-il de moi ? ?

Aimer Dieu ou vouloir se faire aimer de Lui ?

Mais est-ce que je ne recherchais pas une relation d'amour à sens unique ? J'avais tendance à considérer Dieu comme un distributeur de bienfaits, mais je n'avais jamais pensé à ce que Lui pouvait ressentir, comment Dieu nous aime. Une relation d'amour ne peut se construire vraiment quand l'un ne cherche qu'à en tirer des avantages sans se soucier de l'autre.

Qui hait le plus l'autre : Dieu ou l'homme ?

Une nuit j'ai eu un choc (cf Présence divine ) : au lieu de me centrer sur moi, je me suis souvenu d'un passage des Evangiles où le Christ exprimait sa souffrance devant le rejet des hommes, leur haine (cf l'extrait ). Il a accepté toute cette souffrance, d'être victime du mal jusqu'à aller au don de sa vie pour ces hommes qui le rejetaient, l'abandonnaient, le trahissaient, le haïssaient ou restaient seulement indifférents à son martyr, riant même de ses souffrances ! Alors, j'ai ressenti si profondément cet amour que j'ai senti sa présence.

Savoir aimer Dieu par la prière

Depuis ma prière est plus consacrée à ce que Dieu peut être ou peut ressentir qu'à encore demander. Et plus on cherche Dieu en priant, plus on ressent profondément son amour et plus on se met à l'aimer.