POURQUOI DIEU NE SE MONTRE-T-IL PAS ? DIEU ENVOIE UN SIGNE MANIFESTE !


Mon Dieu manifeste-toi !! Fais-moi un signe qui montre ta présence !

Pourquoi Dieu ne se montre pas dans ce monde ? Pourquoi Dieu se cache-t-il ? Pourquoi Dieu ne se manifeste pas plus ? Ca paraitrait tellement plus simple que le Seigneur se manifeste à nous, se fasse voir, nous envoie un signe qui montre sa puissance !!! Comment Dieu peut rester invisible !
Mon Dieu montre-toi, ça serait vraiment plus efficace !! Mais trois passages de la Bible, où Dieu est "présent" parmi nous, nous interpelle sur cette efficacité.

Dans la Bible quand Dieu montre son visage ...

Les deux premiers textes sont le récit de la chute d'Adam et Eve et le texte de l'enfant prodigue. Pour moi, tous deux sont de profondes paraboles (voir : Richesse de la parabole de l'enfant prodigue ). Dans les deux cas, Dieu est décrit comme se montrant à l'homme dès le début de la création. Le troisième passage est l'ensemble des quatre évangiles, où Jésus, fils de Dieu s'est fait homme. Pendant trois ans il va vivre parmi les hommes, se faire voir, précher, soulager les souffrances, donner des signes de sa gloire ...

... l'homme ne Le supporte pas

Or dans les trois cas, les hommes ne vont pas supporter la présence de Dieu, de voir sa gloire. Pour pouvoir être comme Dieu, Adam et Eve préfèreront prendre le risque d'être renvoyé du Paradis. L'enfant prodigue , lui, veut tout simplement Le quitter pour vivre sa vie sans Dieu. Quant au Christ, il va être rejeté et mis à mort par les hommes. Dans la Passion , la foule dit "Il en a sauvé d'autres, qu'il se sauve lui-même". Par cette phrase, la foule haineuse reconnaît la puissance et la bonté du Christ qui a fait des miracles pour sauver d'autres, mais elle ne supporte pas sa présence.
Ces trois passages ont en commun de nous poser cette question : si Dieu se manifeste dans sa toute puissance, quelle que soit sa forme, l'homme peut-il accepter son "infériorité" ?

Dieu se cache-il ou se laisse-t-il découvrir ?

Et si il était bien plus préférable que l'homme découvre Dieu en grande partie de lui-même ? Ainsi l'homme a au moins le mérite de la découverte. Certes il est difficilement envisageable que l'homme puisse découvrir Dieu sans gestes de manifestation de sa part. Aussi une inspiration divine est nécessaire, mais je dirais au minimal afin que le mérite de l'homme soit plus grand. L'homme ainsi grandi peut alors aimer Dieu au lieu de le rejetter. La bible est cohérente avec cette hypothèse : la découverte de Dieu se fait sur des siècles, la progression est évidente au cours des temps. La vision de Dieu progresse de dieux injustes des paiens, en un Dieu juste mais dur, puis petit à petit à un Dieu d'amour. Le Christ lui-même dit qu'il est venu accomplir les écritures, c'est à dire qu'il reconnaît ainsi la validité de ce chemin.