POURQUOI OBÉIR A DIEU, LE SERVIR ? OBEISSANCE AU SEIGNEUR PAR CRAINTE?


Pourquoi servir Dieu, lui obéir ? Par crainte de l'enfer et pour mériter le paradis ? Dans le doute, il vaut mieux obéir au Seigneur, on ne sait jamais !
Pour beaucoup il paraît insoutenable de se laisser dominer par les commandements d'un "tyran", un "dictateur" dont on aurait peur, d'autres trouvent méprisable de servir pour obtenir une récompense, le Paradis. Pourtant dans la Bible on parle bien d'obéissance à Dieu, à sa Loi !

Et si dans la Bible celui qui obéit le plus était Dieu ?

Il y a un fait troublant dans la parabole de l'enfant prodigue racontée par Jésus : le seul qui obéit c'est le Père qui représente Dieu !!! Quand le fils prodigue va lui demander de lui céder la moitié de sa fortune pour pouvoir le quitter, le père accepte sans rien dire, sans le chasser ou le renier. Et quand le fils ainé va désobéir, son père va le trouver, non pour le commander, mais pour lui expliquer gentiment la situation. Cette description par le Christ d'un Dieu obéissant n'est pas une nouveauté des Evangiles. En effet, devant l'évolution du monde, certains auteurs de l'ancien testament se sont posé la question. L'exemple le plus frappant est 1-Samuel 8. Selon ce passage, Dieu ne désire pas de roi pour son peuple, mais devant l'insistance de celui-ci il accepte d'en désigner un même s'il sait que le régime de la royauté va détourner le peuple de Lui. La ressemblance avec la parabole est saisissante.

Comment la Bible parle-t-elle alors beaucoup plus de l'obéissance de l'homme ?

Dans notre monde, il est admis que le plus fort, le plus savant ou tout simplement le plus apte commande aux autres, d'autant plus que dans tout groupe important il faut un chef. Comment l'homme aurait pu, au départ, imaginer une relation autre entre un Dieu tout-puissant et sa création ?

Obéir par crainte, par avantage ou par amour ?

Pourquoi dans la parabole le père obéit à son fils. Tout simplement par amour. La relation avec Dieu que recommande le Christ, ce n'est pas une obéissance servile, mais "tu aimeras Dieu", servir DIEU avec amour, le servir par amour, de tout mon coeur. Comme dans un mariage, où par amour les deux époux acceptent d'obéir l'un à l'autre pour ne former plus qu'un.